Julien Mauve | L'Île aux Libellules

L'ÎLE AUX LIBELLULES (2016 - 2017)

Brazil est une île fantôme citée dans de nombreuses cartes marines dès 1325. Selon la légende, l’île, berceau d’une civilisation avancée qui demeure introuvable à ce jour, se draperait continuellement dans une brume épaisse pour rester hors d’atteinte. Julien Mauve (1984), artiste préo ccupé par notre présence au monde - After Lights Out (Prix Jeune Talent SFR, 2013), Greetings from Mars (Sony World Photography Award 2016) - est parti à la recherche de l’île mystérieuse. Il l’a trouvée au Japon. Les 20 images de la série proviennent de l ’île aux libellules (Akitsu Shima), dont le nom renvoie au pouvoir de la nature dans l’imaginaire nippon. Sur l’île, l’homme semble avoir brutalement disparu. Seul subsistent des vestiges perdus au milieu d’une nature luxuriante en passe de reprendre ses d roits. Ces sites sont - ils définitivement abandonnés où seulement isolés du reste de l’humanité ? Julien Mauve, par la puissance de la photographie, transporte ces traces minérales et industrielles dans un futur de science - fiction . L’île aux libellules, dont nous sommes les explorateurs sur ses pas, agit comme un avertissement face à la menace environnementale qui nous étreint. Il nous immerge dans un environnement où la présence humaine serait contre - nature. Par ces tableaux sans ciels, il détourne le rega rd des satellites qui tapissent le monde, nous observent continuellement et aspirent à priver la vie de son mystère. 

Thumbnail