Zacharie Gaudrillot-Roy

Sorti le 6 mai 1986. Durant 20 années, traversant la fin d'une décennie, la globalité de la suivante, puis la frontière entre deux millénaires comme beaucoup de ses contemporains, il vit une enfance et une adolescence dont on ignore tout. Entre 2006 et 2008, il rate lamentablement ses études en IUT mesures physiques à Saint-Étienne, préférant s’adonner à la rêvasserie. Après s’être fait des films 3 années durant, il réalise que l’image fixe l’a toujours intéressé. Il intègre alors l’école de Condé et obtient avec succès en 2010 un diplôme non reconnu par l’état. À la suite d'une période mitigée et claire obscure où il travaille pour la Biennale d'art Contemporain de Lyon et effectue des reportages événementiels pour la ville, il crée en 2013 l'atelier L'Abat-Jour. Dans ce lieu à première vue dédié à la photographie, il organise avec d'autres artistes des expositions liées au médium et ses dérivées et collabore à des projets collectifs. Parallèlement, son travail est exposé dans des festivals comme Circulation(s) à Paris, Voies Off à Arles, Manifesto à Toulouse, Riga photography Biennial en Lettonie ou encore Fotofestiwal à Łódź. En 2015, il intègre le collectif Parallèle tout juste créé, réunissant aujourd’hui 6 photographes, puis en 2018, fonde avec 4 autres artistes le Trouble collectif, un groupe protéiforme expérimental mêlant diverses matières artistiques. Dans son travail, il utilise principalement la photographie et la vidéo comme supports artistiques, s'intéressant aussi à d'autres médiums, comme la prise de son et la musique qui en découle, l'écriture, ainsi que l'installation de décors claustrophobes et de maquettes plus ou moins réelles. Il se positionne généralement en tant que spectateur d'un monde souvent distant. Étranger errant dans ce qui pourrait être perçu comme un faux décor, il se confronte à la surface des choses pour questionner l'inconnu et l'idée de vacuité, son regard traduisant un sentiment de déréalisation ou d'enfermement, une modification de la perception du monde extérieur, voire une perte de contrôle sur ce que l'on nomme réel, même si parfois il pourrait s'inclure dans celui-ci comme une forme au milieu d'autres formes, un acteur sans rôle défini Il vit et travaille à Lyon, France.