Marie Benattar, lauréate de la Bourse du Talent #55 Mode

Décernée par Photographie.com, Picto, Nikon, Herez, la Bibliothèque Nationale de France, PixPalace, Imaging Ilford et les Cyclopes, la Bourse du Talent Mode récompense cette année le travail de Marie Benattar. La jeune photographe se voit proposer une exposition à la BnF ainsi que des dotations en matériels Picto et Nikon. 

 

© Marie Benattar, lauréate 2013 de la Bourse du Talent Mode

Le jury a réuni Peter Knapp (photographe et directeur artistique), Hervé Le Goff (journaliste), Florence Moll (agent de photographes), Guillaume Piens (commissaire général d’Art Paris) et Françoise Vogt (PMU).

"Il y a chez Marie Benattar le germe d'un renouvellement de la photo de mode, au carrefour des influences et de l'invention," a affirmé Hervé Le Goff. "Ses images illumineront les pages glacées des magazines, elles pourront aussi avoir leur place en galerie. Kertész, Bourdin, Horst, pour ne parler que d'anciens, ont connu ce chemin." Pour Peter Knapp, la lauréate est "très créative et semble avoir le sens de la modernité. Ses idées de mise en scène et de décor nous ont beaucoup plus."

Florence Moll, Peter Knapp et Françoise Vogt lors de la délibération (de gauche à droite). © Didier de Faÿs

Née à l'ile de la Réunion en 1984, Marie Benattar passe ses premières années entre son île natale, Paris et Tahiti. En 2003, elle vient s'installer en France où elle étudie la peinture avant de se consacrer à la photographie. A l'issue de son cursus au sein de l'EFET, elle sort major de sa promotion et reçoit le prix Marc Grosset 2010 dans la catégorie photographie plasticienne. Un an plus tard, elle assiste Paolo Roversi lors d’une campagne pour Vogue Italie, et expose aux Promenades photographiques de Vendôme. 

"Je suis très contente, surtout que je reviens m'installer en France, après trois ans passés en Turquie," a expliqué Marie Benattar après l'annonce du résultat. "Mon travail est porté par une recherche formelle ; c'est comme si je me cachais derrière cette forme pour exprimer des doutes, des questionnements, des émotions. C'est un mode d'expression très personnel. Je ne sais pas si mon travail s'inscrit vraiment dans la catégorie mode, parce que je n'ai pas l'habitude de travailler avec une équipe : je m'improvise styliste, décorateur, ou designer." 

Le jury a également remarqué le travail de Mathieu Missiaen. Selon Hervé Le Goff, son travail "se distingue par une maîtrise professionnelle qui ne peut que plaire à la clientèle de la photo de mode, égalité de ton, distance exacte, rendu harmonieux de la matière et de la peau, et bien sûr au-dessus de toute cela, l'esprit du chic." 

Depuis 1998, la Bourse du Talent soutient la photographie émergente et vise à récompenser le talent des jeunes artistes dans quatre catégories : reportage, mode, portrait et paysage. En 2012, la Bourse du Talent Mode avait été remportée par Isabelle Chapuis pour sa série Barbapapa. Bourse du Talent Paysage 2013 : dernière chance pour envoyer son dossier, l'appel à candidature prend fin demain 20 septembre.  

Roxana Traista

19/09/2013

http://www.photographie.com/folio/marie-benattar

http://www.photographie.com/folio/mathieu-missiaen